Olivier Comte, Les Souffleurs Aubervilliers le, 11 mai 2015 dlp

Olivier Comte

Olivier Comte est directeur artistique du collectif Les Souffleurs – commandos poétiques

Il est notamment concepteur pour ce dernier de « Forêt sensible » (2011), une installation vivante sur l’imaginaire occidental de la forêt, ainsi que « Confidence des oiseaux de passage », créée pour la Nuit Blanche de Paris en 2007 à l’église de la Madeleine, et donnée dans la cathédrale de São Paulo au Brésil (catedral da Sé) en 2009. Il est également metteur en scène et plasticien et reçoit le prix de la SACD – Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques – comme auteur d’espaces publics en 2010.

Lors de leurs commandos, les Souffleurs, vêtus de noir, utilisent de longs tubes en carbone (ou cannes creuses) appelés « Rossignols », ainsi qu’un large parapluie noir pour protéger les personnes lors des moments de chuchotements de textes poétiques

Les souffleurs - commandos poétiques

Les « actions commandos » présentent une pluralité de formes, il ne s’agit pas toujours de souffler des textes poétiques. Elles constituent toujours une intervention inattendue pour les passants, écoliers ou commerçants qui en sont l’objet.

Programme

MARDI 11 OCTOBRE
Tout au long de la journée Lycée René Cassin (en partenariat avec l’Education Nationale)
Les Souffleurs commandos poétiques
Pratique de l’Effraction de la parole – Apparitions/Disparitions poétiques, par la compagnie Les Souffleurs (Aubervilliers), prix Senghor-Césaire pour l’ensemble de son travail de création (2015).

Partant du principe que le monde se transmet de bouche à oreille, Olivier Comte et ses 40 poètes chuchotent à l’oreille des passants des secrets poétiques, philosophiques et littéraires à l’aide de longues cannes creuses dans toutes les langues. Artistes-poètes, ils expérimentent la possibilité de transformation du monde par le regard. Armés de la langue et de la pensée poétique qu’ils explorent depuis quinze ans, ils inventent un ensemble de gestes, installations, écritures, performances, processus contaminants qui devraient permettre de ralentir le monde.