Film 1 : Pacifico

Film : Pacifico (Colombie, France, 2001, 52 min.) de Lizette Lemoine et Aubin Hellot

Pour les afro-américains du Pacifique colombien, « celui qui n’est pas noir est sourd ». Cette phrase synthétise leur conception du monde. Depuis quelques années, l’ouverture de nombreux petits aéroports a permis au vent de l’extérieur de souffler sur la côte pacifique colombienne, emportant parfois quelques joyaux de la culture locale. Les groupes évangélistes s’attaquent frontalement au syncrétisme religieux qui rythme la vie locale. Pourtant, des gens se lèvent maintenant pour affirmer l’importance de la préservation des traditions culturelles souvent issue des racines africaines d’une population largement délaissée par Bogota.

 

Daniel Pécaut

Daniel Pécaut est un ancien élève de l’École Normale Supérieure, agrégé de philosophie, diplômé de l’Institut d’Études Politiques (Sciences-Po), docteur ès Lettres et Sciences Humaines. Il est Directeur d’études à l’EHESS, Paris.

De 1981 à 1992, il a dirigé le Centre d’Étude des Mouvements Sociaux qu’Alain Touraine avait fondé à l’EHESS. Il a été directeur de la revue Problèmes d’Amérique Latine (1977-2005). Docteur Honoris Causa de l’Université Nationale de Colombie en 2002, il a reçu la nationalité colombienne en 2008.

Dans le cadre des négociations de paix entre les FARC et les autorités colombiennes qui se sont déroulées à La Havane entre 2014 et 2016, il a été membre de la Comisión Histórica del Conflicto y sus Víctimas. L’accord de paix a été signé le 26 septembre 2016 après 52 ans de conflit.

Parmi ses ouvrages :

  • Cronica de cuatrodécadas de politicacolombiana, Norma, Bogota, 2006, 543 p.
  • Les Farc, une guérilla sans fins ?, Lignes de Repères, Paris, 2008, 170 p.
  • Orden y Violencia, Colombia 1930-1953, 4è édition, Medellin, Editorial EAFIT, 2012
  • Colombie, Configurations de la violence. Autour de Daniel Pécaut, Problèmes d’Amérique Latine n°100, 01/2016 et n°101, 02/2016

Programme

SAMEDI 7 OCTOBRE

Musée Basque

11:00 – 13:00 Conférence    Le processus de Paix en Colombie

conférence de Daniel Pécaut, historien, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris), débat animé par Arihana Villamil, anthropologue, Université Nice-Sophia antipolis

Musicians Without Borders

Musicians Without Borders, est un groupe de 5 musiciens virtuoses qui travaillent à promouvoir une forme d’harmonie entre les habitants de ce monde. Ensemble, ils mettent en partage les héritages culturels de chacun d’eux. En même temps, ils proposent des musiques inédites nées de cette rencontre interculturelle.

Basé à Bahreïn, le groupe comprend :

Saad Mahmood Jawad (oud, Irak),
Ahad Bashir (Chanteuse, Bahreïn),

6 oct Ahad Basheer
Ahad Basheer

Ibantuta (guitare, Pays Basque),

Ibantuta
Ibantuta

Carlos Villarroel (guitare basse, Argentine) et
Ahmed Maany (percussion, Egypte).

Les différences culturelles sont ici considérées comme une richesse, cette richesse permet de construire ensemble un langage de paix qui transcende les frontières, et ce langage, c’est la musique. Le groupe vient d’enregistrer son premier album et partage son expérience sur les scènes du monde entier.

Extrait d’un bis en forme de clin d’œil interculturel, d’un concert qu’ils ont donné à l’automne dernier au festival International de Bahreïn : https://www.youtube.com/watch?v=FPwB5E5L4Xg

Programme

VENDREDI 6 OCTOBRE

Mediathèque de Bayonne    

18:00 Rencontre du vendredi :« Iban Perret, un musicien basque dans le Golfe persique », rencontre avec Iban Perret (oud, Pays Basque) et Saad Mahmood Jawad (oud, Irak) du groupe Musicians without borders (Barheïn) (en basque avec traduction française), en partenariat avec le festival Irakur (Médiathèque de Bayonne)

Theatre Municipal de Bayonne

20:30 Concert : The Sound of Piece
par l’ensemble Musicians without borders (Barheïn)

Coproduction : Festival Haizebegi (Bayonne) – Institut du Monde Arabe (Paris)

SAMEDI 7 OCTOBRE

Musée basque

19:00 – Concert Musique du Bahreïn contemporain, par le groupe Musicians Without Borders