Ritos-de-la-tienda

Haizebegi : ce que la musique nous dit du monde

La quatrième édition de Haizebegi s’est achevée dimanche 15 octobre 2017. 18 concerts, 12 films, 18 conférences, 3 000 personnes qui se sont croisées dans 12 lieux de Bayonne : pendant 10 jours nous avons pu appréhender ce que les manières de faire de la musique dans de multiples régions du monde nous disent de l’état de notre monde.… avec des résonnances au Pays Basque, comme ce dialogue entre Daniel Pécaut, sociologue (EHESS, Paris) et acteur du processus de paix en Colombie, et Jean-Pierre Massias, professeur de Droit Public (UPPA, Bayonne) et spécialiste internationalement reconnu de la justice transitionnelle.
… et des rencontres durables : autour de la figure charismatique d’Iban Perret et des Musicians Without Borders venus du Royaume de Bahreïn, autour d’Héloïse Werner, jeune artiste montante de la scène musicale britannique et de Mariana Sadovska, « la Bjorg ukrainienne », dont la venue a permis un très riche débat sur l’Ukraine et la musique dans les révoltes de la place Maidan à Kiev. Cette année, une place importante fut dédiée à la Colombie. La présence de 14 membres de la Fundación Folklórica del Pacifíco Sur Tumac (Côte pacifique de la Colombie) a permis de comprendre comment la musique, érigée en outil d’éducation, peut permettre de lutter contre la violence et le narcotrafic. Des liens très forts ont été noués avec les Bayonnais, au fil des concerts, des rencontres sur les marchés, des débats et des stages avec les élèves du collège Camus, du lycée Etxepare et du Conservatoire.
Soutenu par la Ville de Bayonne, Haizebegi a compté cette année sur ses partenaires habituels – L’Atalante, la Cité des Arts, le Musée Basque, la Médiathèque, le lycée professionnel Le Guichot, le BTS audiovisuel de Biarritz – et a noué un nouveau partenariat avec la MVC Polo Beyris.
Ce festival unique au monde se situe au point de rencontre entre musique et sciences sociales. Il a bénéficié du soutien d’institutions de la culture : le GIP DSU, le Ministère de la Culture, l’Autorité de la Culture de Bahreïn, le Ministère de la Culture de Colombie. Il a reçu aussi l’appui de prestigieux instituts de recherche : CNRS, EHESS, Centre Marc Bloch (Berlin), Universidad El Bosque (Bogota), Columbia University (New-York), Centre Georg Simmel (EHESS), GDRI « Musique, Immigration, Aménagement urbain » (CNRS, Bayonne).
Haizebegi est soutenu à hauteur de 20% de son budget par un important mécénat de PME regroupées au sein de Haizebegi Batzordea. Un nouveau partenariat fut inauguré cette année avec la Semaine de l’Innovation de la CCI afin de rapprocher le monde de l’art et le monde de l’entreprise.