Archives pour l'étiquette bayonne

Vendredi 6 octobre

20:30 Concert : The Sound of Piece
par l’ensemble Musicians without borders (Barheïn)

Theatre Municipal de Bayonne

Coproduction : Festival Haizebegi (Bayonne) – Institut du Monde Arabe (Paris)

Musicians Without Borders, est un groupe de 5 musiciens virtuoses qui travaillent à promouvoir une forme d’harmonie entre les habitants de ce monde. Ensemble, ils mettent en partage les héritages culturels de chacun d’eux. En même temps, ils proposent des musiques inédites nées de cette rencontre interculturelle.

Basé à Bahreïn, le groupe comprend : Saad Mahmood Jawad (oud, Irak), Ahad Bashir (Chanteuse, Bahreïn), Ibantuta (guitare, Pays Basque), Carlos Villarroel (guitare basse, Argentine) et Ahmed Maany (percussion, Egypte).

Les différences culturelles sont ici considérées comme une richesse, cette richesse permet de construire ensemble un langage de paix qui transcende les frontières, et ce langage, c’est la musique. Le groupe vient d’enregistrer son premier album et partage son expérience sur les scènes du monde entier.

Ibantuta
Ibantuta

Musicians Without Borders : Saad Mahmood Jawad (Irak), Ahad Bashir (Bahreïn), Ibantuta (Pays Basque), Carlos Villarroel (Argentine), Ahmed Maany (Egypte)

Extrait d’un bis en forme de clin d’œil interculturel, d’un concert qu’ils ont donné à l’automne dernier au festival International de Bahreïn : https://www.youtube.com/watch?v=FPwB5E5L4Xg

Quatre-vingt-dix-neuf pour un monde meilleur

« quatre-vingt-dix-neuf, tisʿa wa tisʿīn, ninety-nine, novantanove, neunundneunzig »[1] 99 est un numéro que Marc Nammour peut prononcer dans toutes les langues. Il parle de « 99 couleurs, 99 confessions, 99 latitudes » et dénonce « 99 frustrations, 99 humiliations ». Ce 99 correspond au « département fantôme » de la France qui regroupe administrativement toutes les personnes vivant en France nées à l’étranger, qu’elles soient françaises ou non. Continuer la lecture de Quatre-vingt-dix-neuf pour un monde meilleur

Les Souffleurs d’humanité

« L’humanité se reproduit de bouche à oreille ». De cette phrase qui s’est imposée à lui alors qu’il était sur les bancs du lycée, Olivier Comte a fondé un monde, celui des Souffleurs, commandos poétiques. Ce collectif à géométrie variable rassemblant aujourd’hui une quarantaine de poètes, comédiens, écrivains, danseurs et plasticiens, est animé par la conviction que la poésie est une « pharmacopée dotée de principes actifs puissants » qui, lorsqu’elle parvient au creux de nos oreilles pressées, ravive nos cellules dormantes et nous rappelle à notre humanité. Continuer la lecture de Les Souffleurs d’humanité