Archives pour l'étiquette Tumaco

Court-métrage : Welcome a Tumaco

Court-métrage Welcome a Tumaco (Colombie, Puntificia Universidad Javeriana, Bogota, 2005, 22 min), d’Angela Ramirez, en présence de la réalisatrice

Pendant plusieurs mois, la réalisatrice Angela Ramirez (dont le festival Haizebegi a projeté en 2016 le Mama Goema. The Cape Town beat in Five Movements/ La pulsation du Cap en cinq mouvements, Afrique du Sud 2011) a séjourné à Tumaco. Elle a suivi le quotidien de cette fondation hors du commun tout entière tournée vers un projet d’éducation qui passe par la création artistique. Elle a réalisé ce court-métrage que nous projetons aujourd’hui, avant une rencontre inédite entre la réalisatrice et ceux-là même qui furent l’objet de son film.

Dimanche 8 octobre

EGLISE SAINTE-CROIX

11:00 Eglise Sainte-Croix : Messe du Pacifique

Messe animée par les musiciens et par les danseurs de la Fondation Tumac (côte pacifique de la Colombie)

L’animation de la messe sera suivie d’une déambulation de danse currulao colombienne dans le quartier

LYCEE PROFESSIONNEL LE GUICHOT

18:00 Concert / Théâtre :Traverser,

par la compagnie La Fabrique Affamée (Hasparren), avec Nicolas Marsan (textes et dramaturgie), Valérie Marsan (harpe), Caroline Robert (harpe) et Iban Perret (oud), forme courte de 45 minutes

« Traverser » est un spectacle créé par la compagnie La Fabrique Affamée pour le festival Haizebegi#4.

17:15 Thé et pâtisseries orientales dans le cloître

18:00 Danse : Ritos de la Tunda,

rites de possession de la côte pacifique de la Colombie, par la troupe de danse et percussion de la Fundación Escuela Folklórica del Pacífico Sur Tumac

8 oct escuela-de-danza-tumac-galeria-uno-udenar-periodico
Fondation Tumac

Cette création reprend les grandes formes chorégraphiées des rites de possession de la Colombie du Pacifique Sud. La création de la Fondation Tumac construit une narration qui lui permet de présenter cette région si mal connue du Nariño, au sud-est de la Colombie, et cette ville de 170.000 habitants où la Fondation s’est implantée voici près de 40 ans, Tumaco, à 2 mètres au-dessus du niveau de l’Océan Pacifique et donc promise à une disparition prochaine.

La Tunda est un esprit qui habite dans la forêt du Pacifique et contribue à préserver le monde de la culture noire de la Mangleria. Elle représente le rôle de la femme dans la culture afro-colombienne : elle est le pilier de la cohésion de son peuple. Mais les vicissitudes du monde où elle vit l’obligent à se réfugier dans la forêt. Elle prend alors la forme d’un être fantasmagorique…

Vidéo de Ritos de la Tunda

Dimanche 15 octobre

CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT REGIONAL BAYONNE

La Colombie dans la Cité des Arts
Concerts, rencontres, échanges pédagogiques

12:00 Court-métrage Welcome a Tumaco (Colombie, Puntificia Universidad Javeriana, Bogota, 2005, 22 min), d’Angela Ramirez, en présence de la réalisatrice

Rencontre avec Angela Ramirez, réalisatrice, Agustin Tenorio et Laylys Sauinones, fondateurs de la Fundación Escuela Folklórica del Pacífico Sur Tumac, Colombie, côte pacifique

12:30 Concerts par les élèves de Tumaco, les élèves du CRR de Bayonne – Côte Basque

13:00 Repas colombien

14:00 – 18:00 Films en continu (salles 1, 2, 3 en accès libre)

  • Esperando el Tsunami (Colombie-France, 2010, 47 min.), de Vincent Moon et Lulacruza
  • Pacifico (Colombie, France, 2001, 52 min.)de Lizette Lemoine et Aubin Hellot
  • Welcome a Tumaco (Colombie, Puntificia Universidad Javeriana, Bogota, 2005, 22 min), d’Angela Ramirez

15:00 – Débat public : La Musique, un outil d’éducation ?

  • Son excellence M.Federico Renjifo Vélez (Ambassadeur de Colombie en France, sous réserve)
  • AgustinTenorio et Laylys Quinones, fondateurs de la Fundación Escuela Folklórica del Pacífico Sur Tumac(Colombie, côte pacifique),
  • Leonardo Garzón, Coordinateur général des Centros Locales de Artes para la Niñez y la Juventud (CLAN, Bogota)
  • Dominique Lurcel, metteur en scène, cofondateur du Lycée autogéré de Paris
  • Ángela María Ramírez (réalisatrice, Bogota),
  • Jaime Salazar (CNSM Lyon), El Plan Nacional de Música para la Convivencia (PNMC)
  • Laurent Bayle, Président de la Philharmonie de Paris (sous réserve)
  • Gilles Delebarre (Responsable du programme DEMOS, Philharmonie de Paris),
  • Serge Cyferstein, directeur adjoint du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, responsable du département Pédagogie
  • Laurent Gignoux, Pôle d’Enseignement Supérieur Musique et Danse Bordeaux
  • Michael Gavazzi, Conservatoire à Rayonnement Régional Bayonne – Côte Basque
  •  Violeta Joubert Solano, Universidad El Bosque (Bogota), directrice de la Maestría de profundización en « músicas colombianas » con énfasis en composición e interpretación.
  • ArihanaVillamil, Université Nice-Sophie Antipolis
  •  Birgit Ellinghaus, AlbaKultur (Cologne), directrice de programmation à la Philharmonie de Hambourg, membre du bureau « Diversité culturelle » de l’UNESCO Allemagne

16:00 – Concert : Concert de l’Ecole des Arts de Tumaco (Pacifique Colombien)

17:00 – Théâtre: Présentation de l’atelier que Dominique Lurcel a mené pendant deux jours avec des jeunes bayonnais et des jeunes colombiens de la fondation Tumac sur des textes de Gabriel Garcia Maquez.

18:00 – Percussion   Présentation des travaux de l’Atelier de la Cité Breuer

18:30 – Danse: Ritos de la Tunda, rites de possession de la côte pacifique de la Colombie, par la troupe « danse et percussion » de la Fundación Escuela Folklórica del Pacífico Sur Tumac

Cette création reprend les grandes formes chorégraphiées des rites de possession de la Colombie du Pacifique Sud. La création de la Fondation Tumac construit une narration qui lui permet de présenter cette région si mal connue du Nariño, au sud-est de la Colombie, et cette ville de 170.000 habitants où la Fondation s’est implantée voici près de 40 ans, Tumaco, à 2 mètres au-dessus du niveau de l’Océan Pacifique et donc promise à une disparition prochaine.

La Tunda est un esprit qui habite dans la forêt du Pacifique et contribue à préserver le monde de la culture noire de la Mangleria. Elle représente le rôle de la femme dans la culture afro-colombienne : elle est le pilier de la cohésion de son peuple. Mais les vicissitudes du monde où elle vit l’obligent à se réfugier dans la forêt. Elle prend alors la forme d’un être fantasmagorique…

20:30 – OSTATUA– Cantine du Festival : Repas colombien

15 oct Bandeja_Paisa

Samedi 14 octobre

MARCHE CENTRE VILLE

10:00 – 11:00 « L’Atelier de la Cité Breuer » : Rythmes de Colombie (Bunde – Bambucoviejo – Juga – Abozao) par les stagiaires de l’atelier « Rythmes » de la Cité Breuer et les élèves de la FondationTumac (côte pacifique)

MUSEE BASQUE

dans le cadre de la Fete de la Science (CNRS)
en partenariat avec le Groupe de Recherche international
« Musique, Immigration et Aménagement urbain » (Bayonne)

11:00 Conférence
Cartographies de la Musique colombienne à l’heure de la mondialisation, par Ana Maria Ochoa, directrice du Center for Ethnomusicology, Columbia University, New-York.

Conférence en espagnol, avec traduction simultanée, suivie d’un débat sur le thème « La mondialisation signifie-t-elle une uniformisation des musiques du monde ? », animé par Violetta Joubert Solano (Universidad El Bosque, Bogota)

15:00 Court-métrage Welcome a Tumaco (Colombie, Puntificia Universidad Javeriana, Bogota, 2005, 22 min), d’Angela Ramirez, en présence de la réalisatrice

Projection suivie d’une rencontre avec Angela Ramirez, réalisatrice, Agustin Tenorio et LaylysSauinones, animée par Arihana Villamil, Université Nice-Sophie Antipolis

16:00 Rencontre avec Jacques Brunet :
Film 4 :
Danseuses célestes du Pays Khmer (France, KS Vision – Arte France, 1994, 48 min.) de Jean-Louis Berdot et Jacques Brunet,

14 oct danse-apsara
suivi d’une rencontre avec le réalisateur Jacques Brunet et l’ethnomusicologue Gilles Delebarre (Philharmonie, Paris), rencontre animée par Talia Bachir Loopuyt, ethnomusicologue, Université de Tours

MVC POLO BEYRIS

 15:00 – 19:00 Stage de danse : Salsa Colombienne, avec Harold Tenorio, Andrea Rubiano et les percussionnistes de la fondation Tumac

19:30  Déambulation à Polo Beyris : Percussions de Tumaco

20:30   Concert : Musiques hybrides de transe : Percussions du Pacifique, par le Groupe Tumac (Tumaco, Colombie) précédé d’une présentation du travail d’ateliers

Le  groupe musical Tumac a été constitué pour donner un outil de création et de diffusion aux recherches musicales issues du vaste processus de collecte, d’appropriation et d’enseignement, puis de dynamisation et de diffusion des musiques des populations afro-descendantes du Pacifique Sud.

Le groupe est composé des instruments traditionnels de la Musique de Marimba : deux bombos, deux cununos, deux guasas, une marimba de chonta, et trois voix principales.Son répertoire comporte des airs traditionnels de la région Pacifique de la Colombie comme la Juga, le Bambucoviejo, la Rumba et le Bunde et explore les territoires de la fusion avec le reggae.

 

Mercredi 11 octobre

MARCHE PLACE DES GASCONS

10:00 – 13:00 « Commandos musicaux » :

Rythmes de Colombie (Bunde – Bambucoviejo – Juga – Abozao) par les stagiaires de l’atelier « Rythmes » de la Cité Breuer et les élèves de l’Ecole de Tumaco (côte pacifique)

MVC POLO BEYRIS

19:00 Performance :

Scenes from the End, Héloïse Werner

Scenes from the End is a new solo show exploring the overwhelming themes of death and grief.